Introduction :

Pour débuter cette nouvelle année, je vais vous présenter une exposition que j’ai eu le plaisir de visiter pendant les vacances de Noël 2018.

Le château est situé dans la petite ville Plélo, à une vingtaine de minute de Saint-Brieuc, juste à coté du grand restaurant : Le Char A Banc . Il appartient à deux grandes famille depuis 5 siècles. Le propriétaire actuel étant passionné en modélisme ferroviaire. Il décida alors d’installer dans les écuries ses différents réseaux qu’il renouvelle chaque années.

Réseau N°1 :

C’est le premier réseau que l’on apercevoir à l’entrée. Il est tout en long et son plan de voie est simple. Il met en scène une locotracteur SNCF Infra, un autorail ainsi que une petite vapeur. Le paysage est très vert et rural. C’est dommage que les moteurs d’aiguillage sont apparent sur le réseau ce qui gâche un peu l’immersion.

Réseau N°2 :

Ce réseau adopte une configuration un peu spéciale, il est divisé en deux parties indépendante, qui sont reliés par une grande arche passant au dessus des visiteurs. Le paysage est montagnar et le matériel circulant est Suisse (à l’exception d’une CC 15000). On peut alors apercevoir de grand viaduc qui traversent de part et d’autre le paysage.

Réseau N°3

C’est le plus grand réseau de l’exposition, et le plus beau (chacun ses gouts 😉). Il présente un paysage allemand, dans lequel on peut reconnaitre certains batiment, comme la tour de télévision de berlin. Le réseau dispose aussi d’un mode nuit, ce qui permet de profiter pleinement des illumination du réseau. Ce réseau est tellement vaste qu’il lui faut à lui seul, 4 centrale Märklin Central Station 2 (aussi pour une question de redondance).

Réseau N°4 :

Ce réseau qui ressemble fortement au réseau 2 vu précedement, présente un paysage typique suisse enneigé. Cependant, la différence avec le réseau 2, le matériel roulant est plus ancien (Époque II ou III).

Réseau N°5 :

Ce réseau, qui se détache des autres avec son paysage minier, qui nous laisse à diorama se situant en alsace/lorraine.

Réseau 6 :

Comme vous avez pu le remarquer, tous les réseaux précédents étaient à l’échelle HO. Ce dernier réseau tranche, en adoptant l’échelle 0. De plus, en entrant dans la pièce, on peut voire le train qui passe sous nos pied, afin de rejoindre la deuxième partie du réseau. La première partie consiste en un paysage montagnard suisse (rapelle le Réseau N°2 et N°4). La deuxième partie est seulement une boucle de retournement pour le train qui passe sous le plexiglas.

Cet article a 1 commentaire

  1. Article très interressant : on retrouve superbement bien l’ambiance de cette expo! Ça me donne envie d’y retouner!
    Vivement le prochain article!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :