Installations De SSD :

J’ai profité des soldes de début d’année pour faire l’acquisition de SSD. Une première pour moi ! J’ai toujours hésité à franchir le pas, car cet investissement me paraissait inutile. Mais j’étais tellement agacé par les temps d’attentes interminables lors de l’installation de mise à jour, le démarrage des applications ou même du démarrage de windows, que j’ai finalement craqué pour deux SSDs Samsung 860 EVO 250 Go.

J’ai choisi ce SSD sur les conseils d’un ami, mais c’est le test des numériques, auquel ils ont obtenu 10/10 qui m’a fait franchir le pas. Après avoir eux quelques petits soucis avec la poste. Ils m’ont été livrés dans deux petites boites qui contiennent les SSD et des notices.

Juste après les avoir installés dans mon PC fixe principal (PARIS-CMPT) et dans mon netbook (LONDON-CMPT). J’ai fait du nettoyage sur les disques durs à l’aide de TreeSize. Puis j’ai transféré le contenu des deux disques vers les SSD à l’aide de Samsung Data Migration. L’opération à durée environ 1h30 pour chaque disques.

On peut voir sur les benchmarks que j’ai réalisés ci-dessous, que les performances sont largement au-dessus de mes vieux Western Digital utilisés anciennement. J’ai remarqué que pendant les benchmark, les SSD avaient tendance à émettre des petits bruits aigus. C’est un peu surprenant au début. Ce bruit est expliqué dans l’article du Comptoir Du Hardware.

Changement De CPU :

En faisant du tri dans mon bazars informatique. J’ai retrouvé un Intel Core 2 Duo 8400 en socket 775. J’ai donc pensé à l’ordinateur de l’atelier qui est un Dell Optiplex 755 (ATHENS-CMPT), aussi en socket 775. Après vérifier si le CPU était bien supporté par la machine. J’ai alors procédé au remplacement du processeur. Cela m’a permis aussi en même temps de remplacer l’ancienne pâte thermique : l’Artic Silver 5 qui commençait à vieillir par de l’Artic MX-4 (un peu overkill, mais vaut mieux trop que pas assez). L’ancien processeur était un Intel Core 2 Duo 8200. La différence entre les deux n’est pas énorme, sur cpubenchmark, l’écart entre les scores n’est que de 265. Cela me permet de gagner un peu en puissance, sans pour autant augmenter le TDP (65 W).

Pris dans mon élan, j’en ai aussi profité pour remplacer la pâte thermique de mon Netbook (LONDON-CMPT), qui commençait à en avoir besoin (jamais fait).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :