Introduction :

De retour de vacances, j’ai pu vendre mon Acer Aspire One 756 (LONDON-CMPT), j’ai alors récupéré le SSD Crucial BX500 de 120 Go qui était à l’intérieur. Mon Dell Optiplex 755 étant d’une extrême lenteur avec son Seagate Barracuda de 80 Go, j’ai profité de l’occasion pour le remplacer.

Problème :

Le Windows 10 installé sur l’Optiplex n’étant pas à jour et pleins de bugs, j’ai crée grâce à Rufus une clé USB bootable pour réinstaller Windows à neuf. Cependant, une fois la machine démarré, impossible de trouver la clef USB dans le menu de boot. J’ai alors changé de port USB, recrée une clé bootable, vérifié le BIOS etc. Mais rien n’y fait, impossible de booter sur USB. Cependant, j’ai remarqué qu’il m’était impossible d’accéder à l’ordre de boot dans le BIOS.

Installation du Crucial BX500.

Résolution :

Après avoir cherché un peu sur Google, il semblait que le BIOS était corrompu. Je l’ai alors rétrogradé vers des versions antérieures, mais le problème persiste.

Après avoir cherché plus profondément sur Google, j’ai réussis à trouver un billet sur le forum de chez dell présentant une autre manière de rétrograder le BIOS. En effet, il est expliqué que le BIOS est partiellement écrasé (et non complètement) lorsque le BIOS est mis à jour (ou rétrogradé) avec l’utilitaire Dell sous Windows. Cela à pour conséquence de ne pas corriger toutes les corruptions.

Pour parvenir à effacer et réécrire le BIOS intégralement, il va falloir installer FreeDOS sur un support encore bootable par la machine. Pour ma part, j’ai ce sera le SSD avec Rufus. Ensuite, il va falloir télécharger la première (A01) et dernière (A22) version du BIOS et placez les deux fichiers à la racine du support. Avant de réinstaller le SSD et/ou de refermer la machine, il faut bien penser à mettre la carte mère en mode service en connectant un jumper les pins “SERVICE MODE” en haut à gauche de la carte mère, à coté de la RAM. J’ai fais un essai sans le jumper ce qui provoque un plantage lors de la vérification du BIOS.

Le jumper du mode service sur la carte-mère du Dell Optiplex 755.

Après avoir démarré sur FreeDOS, entrez la commande suivante :

O755-A01.EXE -wipeall -wipeclean

Le BIOS va alors être flashé et la machine va redémarré une fois l’opération terminée. Normalement, si vous retournez dans le BIOS, vous remarquerez que l’ordre des supports bootables sera de nouveau accessible. Maintenant, pour terminer l’opération, retournez sur FreeDOS et entrez la commande suivante :

O755-A22.EXE

Cela aura pour effet de remettre à jour le BIOS vers la dernière version. Cette manipulation est obligatoire si vous avez un processeur qui est plus récents que le BIOS A01 (07/09/2007) comme l’Intel Core Q8400 que je possède. En effet, si cette mise à jour n’est pas effectué, les ventilateurs tourneront constamment à leur vitesse maximum et l’ordinateur sera instable (plantage au démarrage de Windows etc.).

Une réinitialisation de la puce CMOS sera peut-être nécessaire en enlevant la pile du BIOS pendant une vingtaine de secondes. Attention à ne pas faire tomber la pile sur la carte-mère au risque de l’endommager.

Conclusion :

Étrange bug, qui est probablement dû à une corruption “naturelle” du BIOS, et non à une mise à jour foireuse, car la précédente installation de Windows 10 à été faite a l’aide une clé USB.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :